jeudi 20 août 2009

Pressée d'envoyer ou pas ?

J'ai un peu peur de me précipiter à envoyer aux éditeurs.
OK, je ne vais plus toucher au roman et je n'ai que le syno à nettoyer avant de laisser mes fedeylins vivre leur vie dans le monde impitoyable de l'édition... mais je me sens sur le haut de la vague d'euphorie, là.
Si j'avais un refus maintenant, serai-je capable de l'encaisser ?

Peut-être qu'il vaut mieux attendre quelques jours, que les doutes reviennent ?

Je ne sais pas.
Je devrais m'en tenir au plan. Les 3 éditeurs prévus depuis Epinal + le concours Michel Lafon. Et attendre les réponses.

En tout cas, les compliments font chaud au coeur.
Quelqu'un m'a dit aujourd'hui que j'avais du talent ! (ce à quoi j'ai répondu que non, c'est énormément de travail et ce n'est pas venu tout seul... mais ça fait plaisir quand même).

Ah, et la petite annecdote de fin de corrections que je n'avais pas eu l'occasion de vous raconter :
Alors que je relisais à voix haute mardi soir (j'ai carburé pour finir, donc j'ai relu de 17h30 à minuit en faisant une pause pour manger quand même), à un moment, ma Poucinette (6 ans) s'assoit à son petit bureau près du mien pour faire des dessins. Bon, prise dans mon élan, je continue (mais moins fort).
Au bout d'un moment, elle me dit : "maman, tu sais, tu devrais donner des boîtes de mouchoirs avec ton livre.
— ? Pourquoi ? (ce n'était pas un passage triste)
— Je ne comprends rien du tout, mais ça me donne des émotions !"

J'adore ma fille.

9 commentaires:

Black a dit…

Elle est adorable ^^
Sinon, je suis assez d'accord avec toi sur les éditeurs.

kunthia a dit…

C'est vraiment super mignon !
Sinon, rien ne dit que la vague d'euphorie doive retomber ! Je te souhaite de continuer à surfer dessus.

Syven a dit…

Oh, c'est trop mignon !

En tout cas, execellent travail ! Les premiers chapitres ont vraiment changé dans le bon sens !

Bravo ! ^^

Par contre pour la vague d'euphorie, je te conseille de laisser reposer un peu pour bien préparer ton envoi. Attends quelques jours pour faire tout dans l'ordre. ^^

Samantha a dit…

Adorable ^^

Pour l'envoi aux éditeurs, comme Syven je pense que laisser reposer peut faire du bien. Ça évite la crise de larmes en voyant qu'on a laissé une coquille p. 36... même si la personne en comité n'y fera sans doute même pas attention ^^

NB a dit…

Oui, de toute façon, je suis obligée d'attendre un peu : mon syno ne correspond plus assez au roman vu les modifications lourdes que j'y ai apporté.
Ouin, les synos, c'est la plaie !

Amibe_R Nard a dit…

"Si j'avais un refus maintenant, serai-je capable de l'encaisser ?"

Comme tu as utilisé un futur, la réponse est oui ! Tu seras capable d'encaisser. :-)))

Est-ce que la rentrée est le meilleure moment pour envoyer son texte ?
Je ne sais pas... tout dépend de la folie écrivaine durant l'été. Ou de la disponibilité des comités de lecture.

Mais vu que tu as des noms, tu passeras au-dessus du lot.

De toute façon, dis-toi bien que c'est un jet à trois à six mois pour les premiers retours.
Et que, d'ici là, ta vague d'euphorie sera (probablement ?) retombée ! :-)))

Pas ton envie d'écrire !

Donc, tu survivras à un refus. No soucï ! :)

Bien Amicalement
l'Amibe_R Nard

Beorn a dit…

Mais si le talent, c'était de trouver la force de travailler ?

Bon, en tout cas, ne t'inquiète pas pour une chose au moins : les doutes vont revenir en force dès que tu auras envoyé les premiers manuscrits...
Et comme dit Bernard, tu auras tout le temps d'y penser avant que ne tombent les premières réponses.

Mais un bon syno, c'est important, alors prends le temps de bien le peaufiner. Rien ne presse - enfin sauf pour Lafon :o) .

Roanne a dit…

Vraiment adorable ta puce !
Pour l'envoie aux éditeurs, je ne peux rien te conseiller, c'est à toi de voir ce qui te semble le mieux ! (sachant qu'ils sont peut-être encore un peu en vacances ^^)

NB a dit…

@ Bernard : ^^ (le futur n'était pas un lapsus)

@ Beorn : tiens, justement, tu tombes bien ! (MP sur la mare à venir)

@ Roanne : Merci ! Apparement, il y en a qui sont rentrés !!