samedi 23 mai 2009

Faut s'y remettre

Que c'est dur de corriger.
Surtout après près de 15 jours de pause.
Surtout après des tas de compliments (ou du coup, tout semble bien bien mauvais).
Surtout quand une partie d'un fichier qu'on avait déjà corrigé a été mangé par l'ordinateur et qu'il faut recommencer (c'est fait mais j'ai perdu un super dialogue dans la bataille).
Surtout quand on a envie de travailler sur le roman suivant.

Allez, je fais un peu monter le compteur. Normalement, je devrais arriver à 40% ce week-end.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Bon courage , j'en sais un peu sur les corrections pour savoir que c'est fatiguant , il est vrai que c'est un travail presque herculéen mais qu'est qu'on est heureux a la fin!

Constance

Blackwatch a dit…

Surtout quand on a envie de travailler sur le roman suivant.


> Je suis dans le même cas. Mais pas pour autant que je n'attends pas tes 40 %! Allez, allez! Tu vas y arriver!

Tsumire a dit…

Dis-donc, on est tous dans le cas là? Je crois que c'est le challenge de Roanne qui nous fait cette effet. J'ai qu'une envie, me plonger dans l'écriture du tome 2.

Mais non, il faut tenir le choc! Go NB, go Blackwatch!

NB a dit…

@ Constance : Bienvenue ici... et merci. C'est vrai que je serais fière une fois que ce sera terminé.

@ Blacky : Ayé ! 40% faits !

@ Tsumïre : le challenge de Roanne ? C'est possible. Mais pas sûr. C'est aussi les élémentaires qui me titillent le cerveau !

fraizochocolat a dit…

On est toutes pareilles... ;p
Allez, courage, et GO GO GO !!!!!!

Célia

Blackwatch a dit…

Très fière de toi! Tu as droit à une belle rasade de nénuphou ;-)

NB a dit…

@ Célia : Ah toi aussi :) !!

@ Blacky : Wouais ! Mechi bien.

Roanne a dit…

Courage pour les corrections ma belle ! Il est certain que ce n'est pas le plus passionnant, mais tu vas t'en sortir.
Utilise le tome 2 comme... un carotte ^^ ("je n'y touche pas tant que je n'ai pas terminé telles corrections").

NB a dit…

Argh non ! Le tome 2 c'est encore des corrections qui m'attendent !
(moins, mais quand même).
La carotte, c'est le roman d'après !
Je vise septembre, pour attaquer si tout va bien.