mercredi 9 septembre 2009

Fulgurances

Il y a des jours comme ça où des choses se décoincent naturellement.

Alors que je cherchais un AT où recycler une de mes nouvelles (chose que je ne fais jamais mais bon, là, j'aime trop cette nouvelle pour la laisser dans un tiroir), j'ai découvert un concours un peu spécial . Bien sûr, je ne compte pas participer (j'ai trop de choses sur le feu) mais ça m'a fait penser à mon petit roman / novella "Les couleurs de l'aura" dont le premier jet brouillon est terminé mais il lui manque des compléments et une bonne grosse relecture. Un quart de seconde, je me suis demandée si je pouvais le travailler pour qu'il colle au concours. Et là, SBAM, une fulgurance : je n'ai absolument pas justifié l'utilisation de téléphones portables dans mon île en autarcie après la troisième guerre mondiale (dont l'aspect principal est la destruction des sattelites de communication). Bref, ALERTE MEGA INCOHERENCE.
Vous me direz, Ben quoi ? Tu vires les portables. Sauf que l'un des aspects de l'histoire vient d'une fonctionnalité étendue qui permet de "scanner" l'aura de n'importe qui grace à son portable (je ne vous dis pas tout non plus mais le fait est que j'en ai besoin).
Plus j'y pense et plus je me dis qu'il y a vraiment beaucoup de boulot sur ce texte avant d'en faire un truc potable. Ce n'est pas pour tout de suite.

Deuxième fulgurance (et celle-ci, positive), un chouette tilt qui va me permettre de mieux amener l'un des passages de mon tome II (pour ceux et celles qui l'ont lu, c'est le truc un peu gros qu'il y avait avec la neige). Je suis sûre que ça va couler tout seul !

Pour l'instant, j'ai relu et annoté environ 150 pages sur 350 (oui, là je suis sur papier alors je fais fi du compte en nombre de signes et d'une quelconque avancée en pourcentage). Comme d'habitude, il y a plus de boulot sur les 5 premiers chapitres et ensuite ça pulse. J'espère terminer la relecture ce week-end, ça me laisserait 15 jours pour corriger. Mais ensuite, il me faudra du temps pour la relecture à voix haute. Je sens que je vais dépasser mon planning. Ce n'est pas grave dans l'absolu, mais j'aimerais commencer les élémentaires en octobre.

4 commentaires:

Samantha a dit…

Ah les grosses incohérences ^^ Ça arrive à tout le monde, même après plusieurs années de travail :) J'espère que tu pourras "recycler" cette nouvelle !

Amibe_R Nard a dit…

Une île en autarcie...

Alors une bonne série d'antennes relais sur les sommets, et ça suffit pour avoir des portables.

Si ton île est assez petite, moins de 30 km (peut-être 50 km), tu peux avoir des portables type talkie-walkie, ou même des portables tout court pour peu que leurs émetteurs soient assez puissants (gaffe à la friture de cerveau, comme avec les vrais portables :-) )
Donc même sans antenne !

Exemple :
Téléphone sans fil longue portée Superphone CT3000 (35km dixit publicité)
SENAO SN - 358. Téléphone sans fil longue portée. - Réf: S358 -. Portée de 8 à 15 Kms


Les satellites de communication, c'est pour se brancher à travers la planète, ou pour couvrir des zones très vallonnées... ou pour le GPS (savoir où tu es quand tu téléphones)
Ou encore pour offrir un débit suffisant à une population très importante, lorsque les réseaux au sol sont saturés.

Donc, rien d'impossible à tes portables sur une île en autarcie..
Et probablement que tu auras tout à fait raison . Difficile pour l'homo-numéricus de se passer de sa bestiole téléphonique, même si une guerre mondiale vient griffer le monde.


Si tu veux plus kitch...
Le dirigeable en hauteur pour arroser toute ton île.
Ce sont des projets pour mettre Internet à disposition de toute une ville de 10 à 15 km. Voilà une bonne antenne !

Après, tout n'est plus qu'une question de puissance des émetteurs/récepteurs.
Les radios amateurs communiquent à travers le monde, sans les satellites, et leur grand jeu c'est de parler à différents radios amateurs des autres continents et d'obtenir leur indicatif.

Les ondes rebondissent sur la couche atmosphérique, pas besoin de satellite.
Portée : 1.000 à 2.000 km, par temps clair.
Ça doit aller pour ton île. :-)

Faut pas croire : l'homme a toujours adoré communiquer.

Tiens, je viens de trouver ça
http://zebulon1er.free.fr/eme.htm
La lune comme réflecteur ! :-))
EME : réflexion des ondes sur la Lune, portée théorique : 20000 km

Okay, il faut une bonne antenne quand même pour le radio amateur (12 - 15 m)

Bien Amicalement
L'Amibe_R Nard

Shaya a dit…

:yata: Les couleurs de l'aura reviennent ! (Sautille d'impatience.)

NB a dit…

@ Samantha : on verra si j'en fais quelque chose de différent...

@ Bernard : Merci ! Oui, je pense que des antennes seront possibles.

@ Shaya : bon, ben si tu insites !! Un petit extrait (partie historique liée avec l'autarcie et la guerre)