lundi 13 août 2012

[Lecture] Des milliards de tapis de cheveux, Andreas Eschbach


Résumé : Nœud après nœud, jour après jour, toute une vie durant, ses mains répétaient les mêmes gestes, nouant et renouant sans cesse les fins cheveux, comme son père et le père de son père l'avaient fait avant lui...
     N'est-ce pas étrange qu'un monde entier s'adonne ainsi au tissage de tapis en cheveux ? L'objet en est, dit-on, d'orner le Palais des Étoiles, la demeure de l'Empereur. Mais qu'en est-il de l'Empereur lui-même ? N'entend-on pas qu'il aurait abdiqué ? Qu'il serait mort, abattu par des rebelles ?
     Comment cela serait-il possible ? Le soleil brillerait-il sans lui ? Les étoiles luiraient-elles encore au firmament ?
     L'Empereur, les rebelles, des milliards de tapis de cheveux ; il est long le chemin qui mène à la vérité, de la cité de Yahannochia au Palais des Étoiles, et jusqu'au Palais des Larmes sur un monde oublié...
Mon avis : J'avais entendu parler de ce roman comme d'un classique de la SF à lire absolument (donc, comme chaque fois qu'on me dit "chef d’œuvre !" j'ai eu tendance à n'en faire qu'à ma tête et à repousser le moment de ma lecture). J'ai fini par me laisser gagner par la curiosité au détour d'un rayon de la médiathèque, et donc, je viens de le terminer. 
La construction est particulière. Étrange. C'est... un canevas. Voilà, je ne trouve pas de meilleur mot. Un canevas où s'entremêlent des dizaines de personnages et où aucun n'est vraiment le personnage principal de l'histoire. Chaque chapitre est presque construit comme une nouvelle, et c'est en mettant toutes les informations bout à bout qu'on comprend petit à petit le mystère des tapis de cheveux. Et c'est passionnant. Le lecteur mène l'enquête, en quelque sorte, à travers les différents moments de vie des personnages rencontrés. Il y a des résonances d'un chapitre à l'autre qui donnent l'unité à l'ensemble, au delà de l'histoire, et, en fait, se sont les tapis de cheveux, les héros à suivre.
J'ai eu peur, à un moment, que la fin ne soit pas à la hauteur du roman (peur d'une impression de "tout ça pour ça") mais en fait, pas du tout. Les révélations fonctionnent et sont bien amenées, donc on y croit.
Vraiment une très belle lecture.

2 commentaires:

Acr0 a dit…

J'avoue tout : je m'attendais à mieux, et j'ai commencé à être finalement déçue au dernier quart du livre :/

Nadia Coste a dit…

C'est vrai que le début, finalement plus fantasy que SF autour des Tapis de Cheveux, est quand même la partie la plus sympa !