mercredi 8 août 2012

[Lecture] Chronique du soupir, Mathieu Gaborit





Résumé : Lilas, une naine flamboyante, a choisi de prendre sa retraite de Chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l'endroit même où Frêne, son époux, s'est "ancré" pour l'éternité. Entourée de quelques amis et de son amant Errence, un elfe, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût. 

Alors qu'elle s'interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l'auberge. Il serre dans ses bras une jeune fille de seize ans, Brune, qui est à l'agonie. 
Après quelques d'hésitation, et bien que pressentant l'immense danger qui émane de façon indicible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.

Dans un monde dominé par les fées, nains, elfes et sirènes affrontent leur destin. Arriveront-ils à conquérir leur liberté ? C'est tout l'enjeu de leur quête.

Mon avis : J'avais beaucoup entendu parlé de Mathieu Gaborit sans avoir eu l'occasion de lire un de ses romans. C'est chose faite. J'ai plutôt aimé le style, riche et poétique, les scènes d'action dynamiques, et l'univers original. Mais j'étais parfois confuse (des transitions trop brutales, ou des liens qui semblent manquer m'ont gênée). 
Au niveau de l'histoire en elle-même, j'ai trouvé que c'était une jolie idée. Voilà. Sans plus. J'ai passé un bon moment, mais un peu court (l'univers riche aurait permis une grande et belle quête, des rebondissements, plus d'obstacles à surmonter avant la fin... du coup, c'est moi qui suis restée sur la mienne (de faim)). Mais bon, il faut dire que j'aime les cycles longs, les gros pavés et les trilogies... donc en "one-shot", je suis plus exigeante pour plonger complètement dedans.

2 commentaires:

Acr0 a dit…

Moi aussi je suis restée sur ma faim alors qu'il y avait matière à développer. Je crois que tu utilises le bon mot "confusion" ; c'est ce que j'ai ressenti aussi.

Nadia Coste a dit…

c'est toujours un plaisir de te voir commenter mes petits messages... la plupart des gens passent sans commenter, alors j'en profite pour te remercier de le faire !