jeudi 24 juin 2010

Coucou ! Caché !

Alors moi, bêtement, je croyais que quand on écrivait un livre, ben il suffisait de l'écrire, quoi. Le relire, le corriger, OK. Et puis un jour, on a un joli 'oui' d'un éditeur et puis c'est terminé on peut passer au suivant, le livre fait sa petite vie tout seul.

Grave erreur !

Non seulement ce n'est pas terminé, mais ce n'est que le début !
Il y a les corrections éditoriales, bien sûr. Là, j'ai de la chance, il n'y a vraiment rien de dramatique pour l'instant (on en reparle pour le tome 3, mais jusque là, c'est de la gnognotte à côté d'un cycle CoCyclics !)

Mais je découvre aussi tout ce qui va avec. La promotion. Ah ben oui, parce que se cacher derrière son écran ne suffit pas !
Donc, il faut des photos de ma tête (je me rends compte, au passage, que je m'inquiète de mon image alors qu'avant je me fichais pas mal de mes cheveux blancs, de mes cernes et autres joyeusetés).

Et aussi des vidéos ! Bon sang, quelle horreur. On a testé ça hier. L'idée, c'est plein de petites réponses à des questions, histoire d'avoir de la matière si jamais on fait un site pour les fedeylins (ouais, la classe, hein).
Sauf que moi, on me colle une caméra sous le nez et je bredouille des niaiseries. Et puis je n'aime pas trop les vidéos d'auteur en général.

Enfin bref, j'ai quand même réussi à me détendre un peu et il y en a quelques unes de pas mal (ce qui est un jugement très très positif par rapport à mes a priori de départ).

Maintenant, je peux me cacher de nouveau quelques temps (je suis beaucoup plus à l'aise derrière mon écran !) mais il faut que je me prépare psychologiquement à tout ce qu'il faudra faire au moment de la sortie (dédicaces, salons, tout ça).
Parce que, mine de rien, j'ai beau écrire depuis plus de dix ans, rien ne m'a préparée à ce qui va suivre !

8 commentaires:

macalys a dit…

Je compatis, surtout pour les vidéos... mais c'est ça d'être une star, il va falloir t'y faire ;o)

Conteuse a dit…

Je compatis aussi...
Courage, je suppose que c'est comme tout ; on apprend, puis ça devient de plus en plus facile. Enfin, on maîtrise, on est serein et on se demande pourquoi on s'inquiétait !

Amibe_R Nard a dit…

Alors... je ne peux pas compatir.

Parce que ta photo (celle que tu utilises régulièrement) est très bien :-).

Tu as vraiment des cheveux blancs et des cernes monstrueux ?
Ça ne se voit pas.

Et puis, qu'en sera-t-il après trente ans de carrière en tant qu'auteur ? ;-)

Ne me dis pas que tu as écrit un One-shot !


AH oui, ok, tu ne vas plus pouvoir te cacher derrière ton écran. Tu vas sortir de l'anonymat (enfin, drôle d'anonymat vu les traces de toi que tu sèmes sur le Net... sans oublier ton fan-club).

D'accord, d'accord, c'est ton premier... Angoissante expérience ?
Grisante expérience ? (d'où les cheveux blancs ??? :o) )

Mais pour les salons, tu connais, tu as déjà fréquenté, tu as plein de copains et copines. Alors si rien ne t'a préparé à ce qui va suivre, je ne sais pas ce qui pourra t'y préparer mieux.


Je crois qu'au début des Feydelins, il y a un personnage qui se noie presque (dans son angoisse ?), mais qui est secouru in extremis par une créature quasi divine...

Emmène ton mari !


Bien Amicalement
L'Amibe_R Nard

Beorn a dit…

Je compatis d'autant mieux qu'il m'arrive à peu près la même chose. Enfin, les video en moins et avec un plus petit éditeur, quand même.

Comme je l'ai dit à la responsable de communication : nous les auteurs, on n'est pas des rockstars.
Si on a choisi de passer le plus clair de notre temps libre derrière un écran, c'est peut-être qu'on n'est pas faits pour la com'...^^

Nadia Coste a dit…

@ Macalys et Conteuse : Merci de votre soutien moral !

@ Bernard : les photos du blog et celles que je diffuse en général sont maîtrisées. Eh oui, là tu ne vois pas de cheveux blancs mais c'est de la triche ! (les cernes aussi, d'ailleurs).
Et pour la préparation, hum... non, je ne suis pas d'accord : aller dans des salons en tant que spectateur/lecteur ne prépare pas à devoir répondre de façon intelligente à des questions sur ce qu'on a écrit ! C'est comme si tu me disais qu'en allant beaucoup au cinéma, on est préparé pour devenir acteur !

@ Beorn : dire qu'il y a des gens qui écrivent pour les paillettes dans ce métier... malheureusement, ils ne voient pas le travail ! (et, perso, je le fais pour le travail, pas pour les paillettes).
En tout cas, on peut bientôt monter un groupe de frogstars !

Amibe_R Nard a dit…

Ah bon ?

Tu veux dire que tu allais aux salons sans te dire que, un jour, tu serais de l'autre côté de la table ?

Alors que tu écris depuis au moins 10 ans. ;-)

Etait-ce le rêve impossible ?
Qui devient réalité. :-)


Perso, j'ai regardé...
J'ai plus vu de "jeunes et moins jeunes" auteurs qui attendaient le lecteur qu'autre chose. (Même en étant connus, hein !)

A part les amis et connaissances, les nouveaux lecteurs te découvriront plus sûrement au détour d'un rayon, d'une critique ou d'un blog.
Donc, la différence avec les salons n'est pas très élevé.

Je ne veux pas casser le mythe du jeune auteur adulé, mais (je crois que) tu peux laisser l'angoisse au vestiaire. :-)

Même si ça restera un grand moment pour toi : le premier !

Bien Amicalement
l'Amibe_R Nard

Note : aller au cinéma n'aide pas à devenir acteur, mais plus sûrement réalisateur. Encore que, voir ses pairs à l'écran, les imiter, s'imaginer dans leurs rôles... ça doit aider.

alaric a dit…

Roooh. tu aurais pu nous les montrer les vidéos ce week-end. Comme ça on aurait pu te donner nos avis.

:-p

Tu devrais essayer la caméra cachée, dans ton cas ça devrait bien marcher.

Nadia Coste a dit…

@Alaric : tu sais, ça a été très difficile de ne pas vous en parler ! Mais j'avais déjà bien assez parlé de moi, hein ^^.