mardi 9 mars 2010

De l'organisation en période de creux

C'est assez étrange cette période de creux entre les projets.

Techniquement, je pourrais me mettre aux corrections des élémentaires, mais c'est encore trop frais (j'ai tenté une mini relecture : je suis encore trop indulgente avec moi-même). Je pourrais aussi bosser les auras (même s'il y en a pour un moment et que ça décale les élémentaires). Ou même simplement les contes de salle de bains.

Niveau lecture, ma P.A.L augmente de jour en jour et je n'ai pas le goût de ne faire que lire pendant quelques semaines (c'est assez étrange, d'ailleurs, car d'habitude j'alterne facilement les périodes de lecture et celles d'écriture). Bon, j'ai quand même terminé le dernier Borderline, c'est mieux que rien. Et j'avance dans La Dramaturgie. C'est bien aussi.
Bon, et puis j'ai enfin acheté le dernier tome du Soldat Chamane (c'est à dire le septième. Où l'art de couper une trilogie en 7 tomes. Pfff.) et je vais enfin pouvoir lire dans la foulée le 6 et le 7 (c'était ma décision de protestation silencieuse : ne pas lire le 6 si la fin n'est pas dispo).

En plus, j'ai pas mal d'occupations persos en soirées ces jours-ci, ça n'aide pas.
Donc, plutôt que tourner en rond en me demandant quoi faire et en culpabilisant de :
1/ ne pas bosser
2/ ne pas lire assez
J'ai décidé de me donner une dead-line.

Je me laisse jusqu'au 18 mars pour profiter de ma famille, ne rien faire, regarder des DVD's, lire pour le plaisir sans forcer... Bref : des vacances !

Et après : au boulot !

5 commentaires:

macalys a dit…

Profite bien !
Rien de tel que de se vider la tête pour réattaquer sereine ^o^

P* a dit…

Tu as raison, après six ans d'écriture, tu as bien le droit à quelques jours de pause !

Xanadu a dit…

Bonne résolution : il faut bien souffler un peu ! En plus, ça peut peut-être te donner des idées supplémentaires pour la suite ^^
Un mars, et ça repart !

Samantha a dit…

Bonnes vacances alors :) recharger les batteries pour bien attaquer ensuite ^^

Nadia Coste a dit…

Merci les filles ! J'ai bien profité... mais avec quand même de petites doses de contrariété au milieu. On ne peut pas tout avoir !