dimanche 7 février 2010

Avancer, corriger et remettre son ouvrage...

Cette semaine, les fameuses heures de déconnexion m'ont beaucoup plus fatiguée que prévu (je rassure tout le monde, je n'étais pas en cure de désintox ^^) et je n'ai pas écris autant que j'aurais voulu le soir. J'ai quand même repris un bon rythme (un peu plus de 10 000 signes hier, 8 000 aujourd'hui et je devrais en ajouter entre 6 et 8 000 ce soir).

Ce qui fait que, si tout va bien, j'aurais terminé le chapitre 24 des élémentaires ce soir ! Il n'en restera donc que 4. C'est la fin, ça s'accélère, j'aime !


J'ai déjà dépassé la barre des 350 000 signes. L'arrivée sera au delà des 400 000.
Je sais déjà ce que je veux reprendre et ajouter (surtout au début) et j'ai encore un peu de marge jusqu'aux 500 000 signes prévus. Mais ces ajouts et corrections ne se feront pas avant un temps de repos nécessaire à tout mes écrits longs (qui me permettent d'avoir plus de recul que si j'enchaînais les corrections tout de suite).

J'avais prévu de reprendre les corrections du tome 2 des fedeylins en février, donc ça va bien se goupiller.

J'ai du boulot sur ce tome 2. Pas mal de choses à revoir.
Quand j'ai reçu les bêtas, ça m'a un peu déprimé (fut un temps ou ce tome était mieux que le premier...), mais maintenant, je commence à voir sous quel angle je dois le reprendre. J'assimile les problèmes à résoudre pour les corriger au mieux.

Ça a été difficile sur le tome 1, mais payant.


À chaque remarque, la réaction épidermique était "non, non, non !" et puis ça faisait son chemin jusqu'au cerveau qui lançait finalement un "et si je le faisais comme-ci, ou comme-ça ?" et la solution apparaîssait. Il n'y a pas de raison que ce soit différent !

Certains pensent que leurs histoires sont gravées dans du marbre et qu'on ne peut pas en changer une virgule... depuis mon cycle CoCyclics, cette idée me fait drôlement sourire ! Il ne faut pas hésiter à reprendre son texte pour le rendre meilleur.

Même si au final il est très différent. L'essentiel est que ce qu'on veut faire passer soit perçu de la bonne façon par le lecteur.

Si ce n'est pas le cas... c'est à reprendre !

8 versions du tome 1 pour arriver à quelque chose de bien. Le tome 2 n'en est qu'à la 5ème. Il a encore un peu de marge avant d'être au niveau ^^.


5 commentaires:

macalys a dit…

Tu es sur une belle lancée, on dirait !
Plein de bonnes choses pour continuer sur le même rythme !

Amibe_R Nard a dit…

<< À chaque remarque, la réaction épidermique était "non, non, non !" et puis ça faisait son chemin jusqu'au cerveau qui lançait finalement un "et si je le faisais comme-ci, ou comme-ça ?" et la solution apparaîssait. Il n'y a pas de raison que ce soit différent ! >>

Ouh la, je sens une grosse maturation d'auteur là. :-)


"Quand j'ai reçu les bêtas, ça m'a un peu déprimé (fut un temps ou ce tome était mieux que le premier...)"

Certes, mais comme tu l'as dit : tu en veux plus ! Tes bêta-lecteurs aussi !

C'est ch..., c'est ch..., c'est chaque fois la même chose, le bêta-lecteur devient aussi plus exigeant. Surtout quand il t'a lu ailleurs.

Bon courage à toi.
Et bonne terminaison.
L'Amibe_R Nard

Benedicte a dit…

Tu m'épates ! Tu vas à une de ces vitesses ! Pour les bêtas lecteurs, je dirais pareil que Bernard. Plus on leur en donne à ces bêtes là et plus ils en veulent. ^^ Mais à force d'écrire, on sait de mieux en mieux comment leur donner ce qu'ils veulent. Continue comme ça ! :)

Tsumire a dit…

Quelle rapidité !

Garde le rythme. Et si tu as un peu de temps, et que l'envie te prend, je t'ai taggué d'un petit défi. Par ici :http://tsu-chimeres.blogspot.com/2010/02/podcast-en-chaine.html

NB a dit…

Merci pour les encouragements ! Avec la bonne nouvelle d'aujourd'hui, je suis boostée, plus que jamais !