samedi 24 avril 2010

Hâtons-nous lentement...

Je crois que je vais faire mien ce formidable extrait tiré d'un chant de Nicolas Boileau (archi connu, certes, mais fort a propos) :

Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage,Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez ; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.



Ainsi donc, je reprends les fedeylins.

C'est une sensation étrange vu le nombre d'années que j'ai déjà passé dessus mais, comme je le disais à Macalys sur son blog quand elle parlait des corrections pré-éditoriales, la grande différence c'est que ces corrections auront quelque chose de définitif.

La première étape a consisté en une vérification des noms pour me pencher sur ceux à éventuellement modifier. Je suis assez contente de mettre des racines communes aux noms qui ne font que passer (j'avais fait un travail de recherche pour créer des noms de certains peuples, mais pour les fedeylins il y avait parfois un côté "Keyser Söze" qui ne demandait qu'à être amélioré (ou, tout du moins, justifié)).

Maintenant, je vais m'attaquer aux quelques scènes à renforcer et passages à raccourcir.

Cette fois-ci, pas question de tout réécrire (c'est déjà ça) mais ça n'empêche pas d'améliorer ce qui peut l'être !

Et puis, faut bien créer une curiosité chez ceux qui l'ont déjà lu ^^

J'ai pas loin de trois mois pour terminer cette phase. Ça me paraît jouable, alors je me hâte... lentement !

4 commentaires:

Beorn a dit…

Qu'est-ce que c'est, un côté "Keyser Söze" ?
Un mauvais nom ?
(Oui, oui, j'ai vu Usual Suspects :) )

Nadia Coste a dit…

Plutôt une tendance à créer des noms à partir des papiers qui traînent sur le bureau ^^ (pardon de gâcher le film à tout ceux qui ne l'ont pas vu).

Beorn a dit…

Ah oui, ça !
Mais (((attention spoiler)))





...
: au conraire, le film montre que ça marche magnifiquement !^^

Samantha a dit…

Bon courage alors, hâte de lire le résultat finaaaaaal !!!