mercredi 25 mai 2011

Entêtes de chapitres

Avant de partir pour Epinal, un petit point sur les fedeylins.

D'abord, au détour du net, je découvre qu'on en parle au Canada !
Plutôt chouette, non ?

Sinon, j'avance bien dans mon travail sur le tome 3, à vrai dire, j'ai presque terminé le gros oeuvre. Il me reste quelques passages coupés à réinsérer aux bons endroits avec les transitions qui vont bien, et puis je pourrais attaquer une grosse relecture annotée. Je suis dans les temps, tout va bien.

Mais mon remaniement m'a entraîné à fractionner les chapitres. On passe donc de 8 gros chapitres à 25 plus petits.
Le souci ?
Ben, vous savez, les petits textes en début de chapitre ? Ces extraits qui permettent d'en apprendre plus sur l'univers, de le compléter, tout ça ?
Et bien, il m'en manque. Pas loin d'une dizaine.

Etonnamment, je sèche. D'habitude, je les écris plutôt au début, avant d'écrire le tome lui-même. Il m'est arrivé de devoir en rajouter quelques uns, sans problème.
Là, il m'en manquait 17 et j'en ai déjà ajouté 9.

Donc, tout ça pour dire que si vous avez des envies, des questions, des points que vous souhaiteriez voir approfondis, n'hésitez pas à me le dire ! Ce sera l'occasion de compléter mes tablettes ^^

À vous de jouer, j'attends vos idées en commentaires !

Et rendez-vous aux Imaginales pour ceux qui le peuvent !


8 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Nadia, je viens de terminer Les rives du monde et j'ai tout simplement adoré !!! L'histoire est vraiment passionante et cet univers dans lequel caiyl évolue est très intéréssant ! Merci encore pour avoir créé cet univers, cette magie ! C'est le 1er roman fantasy que je découvre et je ne suis pas déçu ! j'ai hate d'être en octobre pour le tome 2 !!! merci encore, cédric.

Nadia Coste a dit…

Merci Cédric ! Ça me fait très plaisir ! J'espère que le tome 2 te plaira...

Pandora a dit…

Je n'ai pas mon exemplaire sous les yeux alors pardon d'avance si je tape à côté de ce que tu as mis en entrée de chapitre:
Une recette de cuisine ?
Un jeu particulier ?
La sexualité (en version soft, of course ^^) chez les Fedeylins ?

Anonyme a dit…

Biensur qu'il me plaira, ainsi que les tomes 3 et 4 j'en suis sur ! j'ai tellement hate !!! Cédric.

Arianne a dit…

Et grâce au petit commentaire au début de cette entrée, j'ai découvert que Fedeylins est distribué au Québec ^^
Du coup depuis hier soir il attend gentiment son tour sur ma PAL. Bien hâte de lire ça!
Arianne

Amibe_R Nard a dit…

Salutations

Je viens de finir le premier tome de cette sympathique saga jeunesse qui s'amorce. ;-)

Intéressant de voir que certains lecteurs n'aiment pas : "Etre Fedeylin, c'est accepter".
Lorsque tous les personnages principaux refusent cette maxime.
Cahyl, Glark, sa mère, Naïlys, et même les sentinelles qui surveillent le camp.


Je m'amuse aussi de comparer

"Etre Fedeylin, c'est accepter." et P178 : Un Fedeylin n'est jamais obligé de rien. Proverbe de l'ère du Saule.



Tu demandais quelques idées (pour les préambules du tome 3 ?)

Alors en voici une : Comment est construite une Gabda ?

Car, sur le premier tome tu as beaucoup de prieurs, transmetteurs (Poète, histoire), peut-être un récolteur dans la complainte des vers... mais aucun bâtisseur, ni créateur

Heilyk
Heilyk
Vie et harmonie chez les Fedeylins, Vithor IV
Livand
Histoire des Castes
Deneza 1er
Ehoarm, prieur
Joersim prieur
Histoire de Fedeylins Tome 1
Lamehy III
Brimidil II
Johlam 1er, prieur
Chant de Velah 1er
Histoire des castes
Complainte des vers
Heilyk
Leütbald 1er
Vithor IV
Eurielle III
Chants et poèmes du Mudeylin


Etonnant aussi que ce soit seulement des Deneza 1er, Vithor IV (de I à IV)
Lorsque 270 années, avec une ponte tous les 5 ans. => 54 générations de Fedeylins


On a aussi :
P336 Dix sujets, de une à dix tablettes claires par sujet = 10 à 100 tablettes. (pour un transmetteur)
Sur 54 générations de transmetteurs, ça engendre une énorme bibliothèque ! :-)

Question : de quoi sont faites les tablettes ?
Accessoirement, par quel prodige sont-elles conservées, et ou sont-elles conservées/protégées lorsque les menaces sont aussi nombreuses ? (et que se prépare ce que sous-entend la guerre à la fin du tome 1)


J'ai encore une interrogation, ou deux. :-)

- A quel âge une Fedeylin devient-elle mature ?

En effet, je suis un peu étonné que Shoola, la fille d'Andara ait 5 ans (temps d'incubation sur le nénuphar) au départ de Cahyl.

Cahyl est pondu en 250
Il est adulte en 270

Sa mère est une décariente.

Ses soeurs ont une ponte de plus que lui, elles sont donc nées en 240.
Ne sont-elles pas des décarientes, elles aussi ?

A moins que la maturité ne soit à 25 ans, ce qui pourrait expliquer ce phénomène.

Hum, ce serait encore une question pour un transmetteur.


- P246, on parle de fines plumes noires, je crois aussi avoir vu un lit avec des plumes.

D'où viennent donc ces plumes, ces "oiseaux", pour des créatures si petites ?

- Dernière question. As-tu lu "Alvin le faiseur", d'Orson Scott Card ?
Alwin le magicien, avec ses poudres ;-)

Bonnes fin de corrections pour le tome 2.

Bien Amicalement
L'Amibe_R Nard

Nadia Coste a dit…

@ Pandora : merci ! Ça m'a beaucoup aidé ! Il ne me reste plus que deux textes à trouver !

@ Ariane : je trouve ça épatant qu'il soit disponible au Canada ! J'espère que tu apprécieras ta lecture...

@ Bernard : quelques réponses :
"sur le premier tome tu as beaucoup de prieurs, transmetteurs (Poète, histoire), peut-être un récolteur dans la complainte des vers... mais aucun bâtisseur, ni créateur"

En fait, il y a des créateurs (tout ce qui se rapproche plus ou moins de poèmes, sauf si c’est spécifié autrement, est écrit par un créateur). Et j’ai effectivement des textes de bâtisseurs dans le tome 3.


"Sa mère est une décariente.

Ses soeurs ont une ponte de plus que lui, elles sont donc nées en 240.
Ne sont-elles pas des décarientes, elles aussi ?"

Non, ses sœurs ont été pondues en 240, elles ont éclos en 245, elles sont pentarientes.


"Dernière question. As-tu lu "Alvin le faiseur", d'Orson Scott Card ?
Alwin le magicien, avec ses poudres ;-)"

Alwin est le dérivé du prénom « Alain » qui signifie « l’ami ». J’ai effectivement lu Alvin le faiseur, et j’avoue que je ne vois aucune comparaison possible entre le 7ème fils du 7ème fils qui façonne de ses mains… et mon créateur qui prépare des feux d’artifices.

Toutes les autres réponses sont dans le texte (du tome 1 ou des suivants).

Amibe_R Nard a dit…

Bonjour

Mais pourquoi voudrais-tu que ton livre ressemble à celui de Card ???

J'ai juste tilté sur l'homonymie Alwin/Alvin et le côté pouvoir de la poudre. Hommage, pas hommage ?
J'aime bien ces côtés "clin d'oeil" entre textes.

En tout cas, au plaisir de te retrouver dans le tome 2.
l'Amibe_R Nard