jeudi 29 septembre 2011

Supercoptère et moi

Bon voilà, il est temps que je fasse mon coming out à propos d'un de mes secrets d'enfance.

(en même temps, c'est mon blog, je fais ce que je veux).


Alors, voilà, il faut que je vous avoue... quand j'étais petite, j'étais fan de... Supercoptère ! Oui.


Je serais absolument incapable de vous ressortir la moindre intrigue de ce qu'il se passait dans cette série, mais il y avait un crénom de beau gosse qui ne souriait pas souvent (Stringfellow Hawk) et un méchant hélicoptère noir de la mort qui tue (supercoptère, donc, si vous avez suivi). Sans oublier la formidable musique au synthétiseur, ah la la, que de souvenirs !




À partir de là - je devais avoir 7 ou 8 ans - je suis devenue fan des hélicoptères. J'avais même un jeu sur Atari (oui oui) avec un carton qu'on disposait autour du clavier pour transformer les touches en commandes d'hélico.


Bref, vous voyez l'idée.


Pourquoi je vous parle de tout ça aujourd'hui ? Parce que je suis en pleine course-poursuite en hélicoptère dans le tome 3 des yeux de l'aigle ! Autant j'avais conscience de certaines références (il y a quand même un personnage que j'ai failli appeler Stringfellow pour sa ressemblance avec Jan-Michael Vincent ^^ mais finalement je me suis abstenue : trop dur à prononcer ! Sinon, je savais aussi du départ qu'il y aurait un hélico...) autant je ne découvre (me souviens ?) que maintenant que oui, effectivement, à 8 ans, je voulais être pilote d'hélicoptère.



Je dis souvent qu'on met forcément une part de soi dans ce qu'on écrit, que ce soit conscient ou pas. Ben, là, clairement, j'ai de l'inconscient qui ressort... et j'avoue que je m'éclate avec mes héros ! (enfin, eux sont plutôt mal en point, pour l'instant).


Je viens de dépasser la barre des 80 000 signes (sachant que je vise entre 100 et 120 000), alors ça sent la fin ! Encore quelques jours de travail et j'aurais un premier jet... qui ne demandera qu'à être relu et corrigé !

mercredi 28 septembre 2011

Les bonus du tome 2

J'ai reçu aujourd'hui mon exemplaire définitif du tome 2 des fedeylins "Aux bords du mal" (qui sera en librairie dans une semaine, le 6 octobre).

Autant vous dire que j'ai sauté partout (c'est une image, en vrai je me suis assise sur mon canapé) en ouvrant l'enveloppe et en découvrant toutes les petites finitions dont nous avions parlé avec mon éditeur... Je suis vraiment très fière de ce que ça rend.

Au delà du contenu, c'est un très beau roman.

En exclusivité mondiale pour vous qui suivez ce blog, voici un aperçu de ce qui vous attend...



video


Vous découvrirez des bonus forts sympathiques, comme la carte du Vaste Monde (ou du moins, une partie qui nous intéresse dans ce tome), et des annexes sur les différentes castes fedeylins !

jeudi 22 septembre 2011

Il est venu le temps du compteur de siiiiignes...

(pardon, il est tard, tout ça. Si vous croyez que c'est facile de trouver le titre d'un billet de blog, vous, hein).

J'ai donc repris le travail sur les yeux de l'aigle. Après la préparation en méthode flocon (que j'ai un peu simplifiée, cette fois, j'avoue, je ne l'ai pas fait vraiment jusqu'au bout), j'ai attaqué la rédaction de ce fameux Tome 3 ("Le dernier prisonnier").

Déjà plus de 20 000 signes au compteur (pour un tome qui devrait tourner entre 100 et 150 000 signes, je trouve ça pas mal).

Je vais essayer de garder/reprendre le rythme d'un chapitre par jour et normalement le premier jet devrait être bouclé en moins de quinze jours.

C'est quand même incroyable comme la partie de rédaction pure est toujours la plus courte. Les récherches, la préparation, les corrections, tout ça... c'est beaucoup plus long. Enfin, l'avantage c'est que je prends autant de plaisir aux phases de préparation et de rédaction (un peu moins aux corrections, j'avoue, mais ça fait partie du job).

Sinon, à part ça, le salon de Nancy a été une belle expérience : des gens (autres auteurs, libraires, lecteurs et futurs lecteurs) très gentils, une bonne ambiance sur le salon, une très jolie ville... je ne regrette pas du tout le déplacement !

Le prochain salon, c'est celui de St Etienne (15 et 16 octobre), mais avant ça, il y a la sortie du tome 2 des fedeylins ! On y est presque !

C'est passé vite, non ?

vendredi 16 septembre 2011

Des flocons pour le dernier prisonnier...

Cette semaine, j'avance doucement sur la préparation du tome 3 des yeux de l'aigle : "Le dernier prisonnier".




J'applique, comme pour les deux premiers tomes, la "méthode flocon" dont j'avais déjà parlé. Pour l'instant, ça marche pas mal (sauf que j'ai retrouvé dans mes notes des éléments pour le tome 2 que j'ai oublié d'intégrer, donc c'est un peu rageant, mais c'est rattrapable). Enfin, j'avais déjà toute la trame détaillée chapitre par chapitre, mais cette méthode flocon me permet d'aller plus loin dans le détail (surtout pour creuser chaque personnage), donc je continue.



Je devrais pas mal avancer ce week-end lors de mes trajets de train... et oui, rappelez-vous, je suis à Nancy pour Le livre sur la place ! Rendez-vous là-bas pour ceux qui le peuvent !

mardi 13 septembre 2011

Une première chronique d'Aux bords du mal !

Pour ceux qui veulent découvrir un premier avis sur le tome 2 des fedeylins, c'est chez Acr0 !



Je suis vraiment contente parce que j'ai l'impression que ce que je voulais faire pour ce tome a été reçu de la bonne façon... si tous les lecteurs aiment autant, mon petit coeur d'auteur va faire des bonds !!!


Et n'oubliez pas : rendez-vous ce week-end à Nancy pour ceux qui peuvent passer !


vendredi 9 septembre 2011

Pendant ce temps, du côté des yeux de l'aigle...

Alors que nous sommes à un peu moins d'un mois de la sortie du tome 2 des fedeylins (les premiers avis ne devraient pas tarder, d'après mes sources facebookestes, suspens, suspens), il est temps que je vous annonce de bonnes nouvelles du côté des yeux de l'aigle...


La trilogie sera publiée chez Gründ !


J'ai reçu (et signé) mon contrat, donc ça y est, c'est officiel !

En plus, si tout va bien, le premier tome devrait sortir rapidement (au printemps 2012). Je suis vraiment contente pour cette histoire que j'aime beaucoup.

Ce sera un format poche (comme "les chevaux magiques", ou "Nada Solstice" par exemple, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog) à destination des enfants de primaire (dès qu'ils peuvent lire tout seuls, en fait).


J'ai eu un peu le vertige (dans le bon sens) en réalisant que dans deux ans, j'aurais 7 romans en librairie ! Tout se passe bien de ce côté là, je n'aurais pas pu rêver mieux.

(Et en même temps, plus j'avance dans ma vie d'auteur publiée, plus tout ça me paraît normal... ben oui, j'écris des bouquins pour qu'ils soient un jour lus, je les soumets à mon éditeur pour qu'il les publie... même si le "non" est toujours possible, je sais que le "oui" l'est également !).


Donc, pendant que je vous postais toutes mes fiches de lecture de l'été, l'air de rien, j'avançais sur le tome 2 des yeux de l'aigle. Il me reste encore quelques ajustements avant son départ en bêta-lecture (toujours une bonne bêta-lecture pour vérifier que l'histoire passe de la façon dont on voulait). Et puis, je m'attelle au tome 3 ! (il y a des scènes dedans que je suis impatiente d'écrire ^^ C'est sans doute la raison qui me pousse à m'y mettre rapidement, parce qu'en vrai, j'ai le temps !).


À part ça, avez-vous fait un tour sur la page "me rencontrer" ? J'ai mis à jour les différents salons auxquels je participerai cet automne !

mercredi 7 septembre 2011

[Lecture] La stratégie Ender, Le cycle d'Ender 1, Orson Scott Card

J'avais beaucoup entendu parler de cette histoire (que ce soit parce qu'elle a reçu les prix Nébula et Hugo du meilleur roman en 85 et 86, ou parce qu'Orson Scott Card en parle dans ses ouvrages "Comment écrire de la Fantasy et de la SF" et "Personnages et Points de vue") et j'avais hâte de me faire ma propre idée...



C'est bien simple : c'est un coup de coeur ! J'ai vraiment adoré.



C'est un one-shot (comment on dit en français ? Roman tout seul ? En un seul tome ? Bref) mais on sent qu'on peut poursuivre l'aventure encore un peu (et, en l'occurence, il y a 4 ou 5 bouquins qui suivent, mais franchement, on peut ne lire que le premier sans problème).


Enfin, apparemment, les avis sur les suites sont mitigés. Ce qui me fait me dire qu'Orson Scott Card est particulièrement fort pour les début, mais pas forcément sur la durée (même impression de début génial et de suite qui baisse en régime dans le cycle "Alwin le faiseur"). Je me ferais, là aussi, ma propre opinion bientôt !



Bref : dans tous les cas, un roman à lire d'urgence si vous ne l'avez pas encore fait !

mardi 6 septembre 2011

[Lecture] Le Dieu noir, Les élus du Changelin II, Greg Keyes



Suite et fin du cycle des Elus du Changelin (voir mon avis sur le tome 1 "Les enfants du fleuve").



J'avoue que j'ai eu un petit peu de mal à me rappeler de tous les tenants et aboutissements du tome 1 que j'avais lu il y a un an (même s'il m'avait laissé une forte impression). Bref, il m'a fallu un moment pour me remettre vraiment dans l'histoire (mais sur 730 pages, ça va, on a le temps de s'y replonger doucement).



Et une fois que j'étais repartie aux côtés des héros, zouplà, j'ai été emportée jusqu'au bout sans m'en rendre compte. Je suis toujours aussi fan de Greg Keyes, qui sait si bien boucler ses histoires au point qu'on a envie de relier le cycle entier quand on a terminé (ça m'avait fait la même chose pour le cycle "Les Royaumes d'épines et d'os").



Des portes bien fermées, une petite larme, l'impression que les personnages sont des amis avec qui on a partagé un beau moment, un beau voyage à leurs côtés (alors que moi j'étais peinarde sur mon transat au bord de la mer pendant qu'eux pisaient le sang et traversaient mille dangers... ^^). D'ailleurs, je ne regrette pas d'avoir attendu un an pour lire ce tome 2 : j'avais lu le premier également au bord de la mer pendant mes vacances l'année dernière, et l'eau a tellement d'importance dans cette histoire que recommencer donne à la lecture une dimension différente.



Bref, je me suis régalée !



À demain pour la dernière fiche de lecture de l'été !

lundi 5 septembre 2011

[Lecture] De bons présages, Terry Pratchett & Neil Gaiman

J'ai toujours un peu de mal avec les romans qui se veulent humoristiques (c'est comme si je voyais clignoter des panneaux "riez ici"). En général, ça me fait peu d'effet.



Mais j'avoue que là, l'histoire en elle même se tient bien, même sans les touches d'humour, et, qu'à force, je me suis surprise à éclater de rire (c'est donc que ça marchait quand même !).



Au final, j'ai passé un excellent moment avec ce roman plein de bonnes idées. À recommander !

dimanche 4 septembre 2011

[Lecture] Trois romans qui m'ont moins emballé que les autres

Comme il n'est jamais facile de parler des romans que l'on a moins aimé (surtout quand on n'est pas critique littéraire, comme moi) on va appliquer la méthode de la bande épilatoire : on fait ça vite, comme ça c'est moins douloureux.


* "Aux frontières de l'Aube" de Guillaume Fourtaux



Encore un roman passé par CoCyclics ! Mais cette fois-ci, j'aurais du me méfier : je sentais bien que ce n'était pas le genre d'histoire que j'aime en général et le fait de connaître la personne qui l'a écrit ne suffit pas à passer outre... bref je n'aurais pas du me forcer puisque je ne suis pas du tout entrée dans l'histoire. Dommage.


* Résurgences, d'Emmanuelle Maia



Je suis super embêtée parce que j'adore Emmanuelle (qui m'a bêta-lu les Fedeylins alors que la fantasy n'est pas DU TOUT son genre) et que j'avais plutôt bien aimé "La croix du néant", son premier roman.



Mais là, je ne sais pas. Je devais être en mode bêta-lectrice-berserk. Je voyais la ficelle, la colle, et tous les trucs d'auteurs que je connais maintenant. Je n'ai pas réussi à passer outre.



Depuis, j'en ai discuté avec d'autres gens qui l'ont lu et ils m'ont presque convaincue de reprendre ma lecture là où je me suis arrêtée... je m'y replongerais peut-être un jour.


* La Voie du Sabre, Thomas Day



C'est un livre qui m'a très vite fait grincer des dents.


Je ne suis pas du tout sensible à la façon de présenter l'histoire. Et j'avoue que l'avant-propos qui explique ce qu'on va lire + le lexique en japonais auquel il faut se rapporter à presque chaque page (j'exagère), ne m'ont pas aidée à entrer dans l'histoire. Bref, j'ai abandonné peu après la page 60, car j'ai décidé d'arrêter de me forcer quand vraiment je sens qu'à un moment où à un autre, j'aurais envie de jeter le livre contre un mur.



Voilà. À demain pour d'autres livres qui m'étaient plus adaptés !

samedi 3 septembre 2011

[Lecture] Specials, Scott Westerfeld



Je vous avais déjà parlé de mon coup de coeur sur le tome 1 de ce cycle, "Uglies", ainsi que de ma lecture un tout petit peu plus mitigée du tome 2, "Pretties". Ce tome 3 retrouve un rythme sans temps mort, d'une belle qualité !



Autant vous dire que je l'ai dévoré en un trajet de train (5h, quand même, hein, pas un Lyon-Paris) avec grand plaisir !



Bref, c'est de la bonne ! Allez-y ! (j'adore définitivement la littérature Young Adult de cette qualité).

vendredi 2 septembre 2011

[Lecture] Notes 1, Born to be a larve, Boulet




Une fois n'est pas coutume, pas un roman cette fois-ci, mais une BD (enfin, un condensé de post de blog BD en bouquin).



Vous ne connaissez pas Boulet ? (dénoncez-vous, vous ne devez pas être nombreux). Je vous encourage vivement à faire un tour sur son blog. J'adore !



Donc, forcément, j'ai adoré ces Notes (1er volume) qui font partie des archives du début du blog.



Mon seul regret ? Ne pas avoir pu les faire dédicacer aux Imaginales (mais en même temps, il y a une telle demande qu'il applique le principe d'une dédicace par personne et on en a demandé une pour le fiston d'un ami encore plus fan que nous et qui ne pouvait pas se déplacer jusqu'à Epinal).



Notez (ah ah) qu'il a au moins cinq tomes des Notes déjà sortis et que la bibliographie de Boulet ferait frémir et baver n'importe quel portefeuille.

jeudi 1 septembre 2011

[Lecture] Contes Myalgiques II, Nathalie Dau

J'aurais toujours un rapport particulier avec ce recueil, puisqu'il se trouve qu'une nuit, il y a quelques semaines, je me suis fait une insomnie terrible (alors que bon, ce n'est pas mon genre, normalement). Bref, j'étais là, les yeux grands ouverts, sans avoir sommeil, et j'ai fini par me lever et me poser devant ma Pile à Lire.


J'ai pioché les Contes Myalgiques II, dont j'avais lu les premières nouvelles avant les Imaginales. J'avais un plutôt bon souvenir des Contes Myalgiques I (même si je n'ai pas adhéré à tout) et Nathalie Dau m'avait prévenue que ces nouvelles là étaient plus sombres... ça c'est sûr !


Dans l'ensemble, je les ai trouvé équilibrées. Très différentes les unes des autres, et en même temps avec des liens communs qui rendent l'ensemble homogène. Certaines m'ont fait sourire. D'autres me reviennent encore parfois en tête tellement Brrrr.


Cette ambiance sombre, alors que je lisais dans une maison endormie, voyant peu à peu l'aube se lever, restera toujours liée à mon souvenir de ce recueil (et dès qu'on ajoute de l'affectif à une lecture, on s'en souvient).